Les bienfaits de la danse orientale (LA METHODE AE I OU )

La methode ae i ou est une methode pedagogique créee pour le bien être basé sur des techniques de respiration et de la danse orientale pour facilité l’apprentissage au grand public. C’est une méthode qui a été créée et déposée par Beelinda, professeur de danse orientale en Seine-St-Denis, notamment à Aulnay-sous-Bois.

Pour apprécier les bienfaits de la danse orientale sur la femme ou la future maman, il faut remonter l’histoire pour comprendre le lien entre la fertilité et la danse. Beaucoup de personnes s’accordent à dire que la danse orientale trouve ses racines dans les rites de la fertilité pratiqués durant l’Antiquité. La danse était un moyen de recevoir les grâces de la déesse de l’Amour et de la Fertilité, Hathor.

Les rituels de la fertilité sont censés stimuler la fécondité animale, végétale ou humaine. C’est une inspiration des mouvements d’ondulations, de déhanchements de la conception à l’enfantement.

Quels sont plus précisement les bienfaits de la danse orientale en se basant sur la méthode AE I OU ??

  • C’est une méthode qui fait appel au champ vibratoire selon le parcours de chacun. Le but étant de parvenir à un voyage intérieur pour retrouver une orientation, un espoir, une meilleure estime de soi, une position en tant que femme dans la société. La méthode efface les barrières sociales et culturelles. C’est le « vivre ensemble » qui prime.
  • L’éloge de ses bienfaits psychiques et physiques n’est plus à démontrer. Elle participe au renforcement musculaire, à la souplesse et à l’équilibre. Sur le plan psychique, elle offre un bien-être à la femme ou future maman en agissant sur la production d’endorphines, l’estime de soi, le sentiment de fierté. C’est un moment de « lâcher prise » du corps sur le psychique. C’est le meilleur antidépresseur qui soit !
  • Les exercices d’ondulations, de déhanchements jouent un rôle de massage des organes génitaux et de l’intestin. On constate une meilleure circulation sanguine et digestive.
  • Scientifiquement, la danse orientale améliore la plasticité du cerveau. D’après une étude du Collège de Médecine Albert Einstein à New-York, 76% des personnes âgées de plus de 75 ans, dansant régulièrement, diminuent leurs risques de démences séniles.
  • Les exercices d’ondulations, de déhanchements jouent un rôle de massage des organes génitaux et de l’intestin. On constate une meilleure circulation sanguine et digestive.
  • Scientifiquement, la danse orientale améliore la plasticité du cerveau. D’après une étude du Collège de Médecine Albert Einstein à New-York, 76% des personnes âgées de plus de 75 ans, dansant régulièrement, diminuent leurs risques de démences séniles.
  • Durant 2 heures, vous dansez sur des techniques et des enchaînements rythmés (issus de la danse orientale), au son de la derbouka.
  • On y travaille la respiration ventrale, la tonicité musculaire, la coordination, la souplesse et l’équilibre. Éléments qui sont propres aux danseuses orientales.
  • Le coût du stage sera affiné en fonction des besoins nécessaires à sa mise en place. Si la prestation se situe hors Paris ou proche banlieue, des frais supplémentaires d’hébergements, repas et transports seront à prévoir.
  • La méthode peut se transposerlors d’événements au sein de forums, salons, structures sportives (stade, gymnase), salles de danses, institutions, centres sociaux, MJC, entreprises et comité entreprise, hôtel en zone touristique.

Les deux sont indissociables ! L’esprit phare de l’école repose sur l’envie de Beelinda de partager sa passion de la danse orientale  comme vecteur de communication.

  • C’est une école différente par sa volonté de laisser libre cours à l’élève de part son engagement, sa ferveur et sa singularité. L’école est là pour le guider, rester ouverte à ses propositions, ses envies. L’amener via l’apprentissage au plaisir de la danse orientale. Beelinda sait leur insuffler une véritable confiance en eux.
  • Beelinda est formatrice, professeure et danseuse artiste depuis 1996, certifiée par les maîtres d’Egypte et de la prestigieuse société « El Thad for training of Cairo », gérée par M. Sayed en Egypte. Beelinda a créée sa propre association «L’ORIENT DANSE» et sa méthode d’enseignement depuis 1996.

Les deux sont indissociables ! L’esprit phare de l’école repose sur l’envie de Beelinda de partager sa passion de la danse comme vecteur de communication.

  • C’est une école différente par sa volonté de laisser libre cours à l’élève de part son engagement, sa ferveur et sa singularité. L’école est là pour le guider, rester ouverte à ses propositions, ses envies. L’amener via l’apprentissage au plaisir de la danse orientale. Beelinda sait leur insuffler une véritable confiance en eux.
  • Beelinda est formatrice, professeure et danseuse artiste depuis 1996, certifiée par les maîtres d’Egypte et de la prestigieuse société « El Thad for training of Cairo », gérée par M. Sayed en Egypte. Beelinda a créée sa propre association «L’ORIENT DANSE» et sa méthode d’enseignement depuis 1996.
  • Elle consacre son temps à sa passion. Beelinda a une bonne étoile ! Lors d’une soirée orientale, elle croise le chemin d’un personnage atypique qui lui offre l’opportunité de créer un atelier de danse orientale. Il lui présente le Directeur des Affaires Culturelles d’Aulnay-sous-Bois. C’est la naissance de l’école ! Elle devient la pionnière de la danse orientale égyptienne en milieu populaire à Aulnay-sous-Bois – Bondy et aux alentours.
  • Grâce à sa persévérance, sa patience et son optimisme, elle se donne pour objectif de réintégrer la danse orientale dans les milieux traditionnels. Chose pas facile vu le caractère hermétique de ce milieu où la culture artistique est inexistante. Pari gagné ! Elle a aidé des femmes et des jeunes filles originaires des milieux traditionnels orientaux, à se réapproprier leur culture par la danse. Les femmes l’utilisent comme outil et moyen d’expression, de sport pour leur bien-être et leur épanouissement.

Au travers de ce dossier de presse, vous avez découvert les bienfaits de la méthode AE I OU et sa rapidité de mise en œuvre. Elle s’avère être un formidable vecteur pour l’image de la femme à travers la société. Grâce à son agrément par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, Beelinda œuvre pour une ouverture vers le culturel et le partage, l’insertion sociale. Chaque élève peut y trouver son bonheur quelque soit son cheminement. La méthode participe au « vivre ensemble ». Elle contribue au dépassement de soi, à la création de lien social. C’est une ouverture à la tolérance et à la parité homme/femme.

Nous mettons à votre disposition un extrait de la méthode en vidéo: https://youtu.be/ukehdwhdraE

Leave a Reply